Marché UEMOA : les performances commerciales de SOLIBRA affichent un chiffre d'affaires record de 202,8 milliards FCFA

Photo : Marché UEMOA : les performances commerciales de SOLIBRA affichent un chiffre d'affaires record de 202,8 milliards FCFA

La Société de Limonaderies et des Brasseries d'Afrique (SOLIBRA), filiale en Côte d'Ivoire du groupe Castel, est sortie de l'année 2018 avec un bénéfice net de 1,3 milliard FCFA. Cette performance représente environ 3 fois moins le bénéfice net de l'exercice 2017 (4,2 milliards FCFA). Cependant, on peut noter, que les performances commerciales sont restées sur une bonne dynamique, avec un chiffre d'affaires record de 202,8 milliards FCFA; en hausse de 5% comparé à celui de 2017. Mais au fil du temps, les charges d'exploitation de l'entreprise ont elles aussi augmenté. Pour 2018, elles ont atteint le record de 154 milliards FCFA.



Il est difficile de comprendre les raisons de cette évolution, mais la progression des charges liées à l’exploitation de la société pourraient être en lien avec la concurrence mais également avec le rehaussement des droits d’accise sur la bière, le principal produit commercialisé par SOLIBRA CI. Notons que la nouvelle base d'imposition de cette taxe est le prix de vente hors taxe sortie-usine alors qu’auparavant, cette taxe était fixée sur le prix de revient hors taxes sortie-usine. Au-delà de cette hausse des dépenses, le bénéfice net a surtout été ponctionné par une hausse exceptionnelle des charges financières. Elles ont atteint 5,8 milliards FCFA. Cela pourrait être attribuable à la dette financière de 63,5 milliards FCFA contractée en 2017.



Dans ces conditions, les actionnaires recevront un faible niveau de dividendes. Le montant global qui leur sera proposé en dividende est de 2,5 milliards FCFA, soit près de deux fois moins qu'en 2017. Au terme de l’exercice 2018, la filiale nigérienne du groupe Bank Of Africa (BOA Niger) a affiché des indicateurs globalement améliorés comparés à l’exercice précédent. Le Produit Net Bancaire (PNB) de la banque est ressorti à 20,63 milliards FCFA, en hausse de 8%, essentiellement en lien avec la progression de la marge d’intérêt (58%).



Le résultat net s’est, en définitive, bonifié de 11%, pour se situer à 7,67 milliards de FCFA. Soulignons qu’avant la publication de ses résultats annuels 2018, la banque affichait déjà des perspectives intéressantes, comme le suggérait ses résultats du 3ème trimestre, publiés en décembre 2018.



L’Assemblée Générale qui se tiendra le 05 avril 2019 devrait entériner la distribution d’un dividende net par action de 385,95 FCFA au titre de l’exercice 2018, soit une hausse de 1,7% par rapport à l’exercice précédent. Ce qui pourrait améliorer l’attractivité du titre.



 



JOB



Source : aBourse.com

Commentaires