Bons et obligations du Trésor : plus de 3 milliards de FCFA mobilisés en 2018

Photo : Bons et obligations du Trésor : plus de 3 milliards de FCFA mobilisés en 2018

L’année dernière, sur un objectif global de 2,034 milliards de FCFA, le Trésor Public a mobilisé au titre des Bons et Obligations inscrits en compte courant à la Banque du Trésor, 3 458 550 000 FCFA, soit un taux de réalisation de 170% et une hausse de 125,90% par rapport à la réalisation de 2017 qui était de 1 537 720 000 FCFA.



La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique est déterminée à mobiliser davantage l’épargne des personnes physiques en vue de contribuer au financement des investissements socio-économiques de l’Etat.



Pour 2019, le Trésor Public s’est fixé un objectif de 3,59 milliards de FCA à mobiliser à travers les Bons et Obligations du Trésor.  L’ensemble des Circonscriptions Financières ont été mises à contribution.  Elles  devront mobiliser cette année  1,37 milliards de FCFA. Celles-ci ont mobilisé 1,21 milliards de FCFA l’année dernière sur un objectif de 980 millions de FCFA.



Pour y arriver, la Direction Générale a autorisé une tournée de sensibilisation des populations sur la souscription aux produits d’épargne, notamment les Bons et Obligations du Trésor inscrits en compte courant à la Banque du Trésor. Ainsi, après Abidjan, une mission s’est rendue  dans la région du Tchologo. Conduite par  Mme ABOUA Sopie Ida épse KOUADIO, Chef de Service Promotion de l’épargne  à la Direction du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles (DFSPS), la délégation a eu des échanges fructueux avec les populations ce mardi 19 mars 2019, à la salle de conférence de la maison des retraités de Ferkessédougou.



Au cours de sa présentation, Mme KOUADIO a fait l’historique des Bons et Obligations du Trésor avant d’insister sur leurs caractéristiques.  Ainsi, à leur création, ces produits, dont le prix nominal est de 10.000 FCFA, répondaient au besoin du renforcement de la liquidité de la Banque du Trésor par la mobilisation de l’épargne des personnes physiques en vue de contribuer au financement des investissements et aux besoins de trésorerie de l’Etat. Il s’agit maintenant d’augmenter le nombre d’épargnants, de renforcer la liquidité de l’Agence Comptable Centrale des Dépôts du Trésor (ACCD) ou Banque des Dépôts du Trésor Public, de diversifier les sources de financement, etc.



Toute chose qui n’est pas sans contrepartie.  Car a-t-elle expliqué, les produits d’épargne du Trésor Public offrent plus d’avantages à travers leur structuration. Pour ce faire, s’agissant des Bons, on a le choix avec quatre maturités assorties de taux d’intérêts annuels: les Bons de 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois avec respectivement des taux d’intérêts de 3,75%, 4,75%, 4, 85% et 5%. Concernant les Obligations, elles sont sous deux formes : les Obligations de 3 ans avec taux d’intérêt de 7,25% l’an et les Obligations de 5 ans avec un taux d’intérêt de 8,25% l’an.



Comme avantages pour le souscripteur,  elle énuméré la détention de titres garantis à 100% par l’Etat de Côte d’Ivoire. Le risque de perdre son épargne est quasi inexistant ;la détention de titres facilement liquéfiables, car en cas de nécessité, il peut être remboursé par anticipation pour ce qui concerne les bons , la constitution d’une épargne pour ses futurs investissements, pour le financement de l’éducation de sa progéniture et pour s’assurer une bonne retraite à la fin de sa vie professionnelle etc.



La possibilité, a-t-elle relevé,  est donnée à tout  souscripteur, de demander avant l’échéance, le remboursement de son capital. Toutefois, il est autorisé, s’il est demandé à la moitié du temps de maturité du bon concerné.



Poursuivant,  le Chef de mission a annoncé la suppression, à compter de cette année,  de l’Impôt sur le Revenu des Créances (IRC) sur l’intérêt du Client qui est de 10% sur les intérêts des Bons et 05% sur les intérêts des Obligations. « Cette suppression est obtenue  à travers l’annexe fiscale à la loi N°2018-984 du 28 décembre 2018 portant budget de l’Etat pour l’année 2019 », a rappelé Mme KOUADIO.



Toutes ces clarifications faites, M. AHOSSI Oi AHOSSI Pascal, Secrétaire Général de Préfecture a invité toutes les populations du Tchologo à souscrire massivement aux Bons et Obligations du Trésor. Ce qui sera, a-t-il  indiqué, leur part de contribution au financement de l’économie nationale.



Auparavant, M. VEH Son, Trésorier Général de Ferkessédougou a rassuré les populations en ces termes : « L’Etat de Côte d’Ivoire vous donne l’occasion de souscrire en toute sécurité et  en toute confiance d’autant plus  qu’il tient toujours à ses engagements». Le TG entend aussi engager toute sa Circonscription Financière dans la sensibilisation la promotion de ces titres d’épargne pour attirer une forte souscription des populations du Tchologo.



Job



Commentaires