Problématique de l’Epargne: Moussa Sanogo insiste pour des produits bancaires plus adaptés au contexte local

Photo : Problématique de l’Epargne: Moussa Sanogo insiste pour des produits bancaires plus adaptés au contexte local

Réagissant sur la problématique de l’Epargne, à l’occasion de la 1ere édition du Salon de l’Epargne, l’Investissement et du Patrimoine, le 31 octobre dernier à Abidjan, Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a insisté sur la nécessité pour les banques et établissements financier de mettre en place des produits plus adaptés pour leurs clients.



‘’Ce qu’il y a à faire dans l’immédiat, c’est de faire en sorte d’avoir, au niveau des banques, compagnies assurances et autres établissements financiers, des produits adaptés’’, a dit le Secrétaire d’Etat. Pour qui la question de l’épargne ne met pas seulement en évidence des problèmes de fiscalité, mais tout un écosystème. ‘’La problématique de l’épargne touche donc différents domaines ; et s’il y a des questions fiscales, il y a aussi des questions d’ordre réglementaire et d’autres liées à la conception de produits adaptés au contexte local’’, a insisté Moussa Sanogo.



Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre en charge du budget et du Portefeuille de l’Etat a estimé que pour favoriser une culture d’épargne, il convient pour les établissements financiers d’opter pour des produits moins fiscalisés mais mieux rémunérés, pour permettre au grand de déposer leurs épargnes dans les différentes institutions financières.



Moussa Snaogo note toutefois qu’il revient au Gouvernement de créer les conditions pour favoriser le développement de l’épargne. C’est ce à quoi s’attelle le Gouvernement notamment en exonérant les titres d’Etat sur lesquels il n’y a aucun impôt, pour faire en sorte que les populations soient incitées à les acquérir et à placer leurs épargnes dans ce type d’instruments financiers, a expliqué le Secrétaire d’Etat en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Il a félicité, pour finir, les organisateurs du Salon de l’Epargne de l’investissement et du Patrimoine qui se positionne comme une plateforme importante d’échanges et de rencontres des acteurs du secteur.



Elisée B.



Commentaires