Mobilisation de capitaux sur les marchés financiers extérieurs par des Etats de l’UEMOA : ‘’une excellente chose’’, estime le Gouverneur de la BCEAO

Photo : Mobilisation de capitaux sur les marchés financiers extérieurs par des Etats de l’UEMOA : ‘’une excellente chose’’, estime le Gouverneur de la BCEAO

La mobilisation de capitaux sur les marchés financiers extérieurs par certains Etats dont les chefs de file restent la Côte d’Ivoire et le Sénégal, le Gouverneur de la BCEAO est ‘’une excellente chose’’, a estimé ce jeudi à Abidjan, le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné, en marge d’une rencontre avec le patronat ivoirien.



 



Il est impossible pour un Etat de prétendre à un certain niveau de développement en ne s’appuyant seulement que sur les ressources intérieures, a argué le Gouverneur de la BCEAO. ‘’ C’est d’autant plus important qu’un afflux de capitaux à un certain moment sera nécessaire pour poursuivre le développement de nos pays’’, a-t-il dit.





Mieux ! Pour le Gouverneur de la BCEAO, aller sur le marché financier international est la preuve de la bonne santé économique de ces Etats. ‘’On ne peut pas aller sur le marché international sans être noté. Et le fait d’être noté pour nos pays est excellent choix, parce que ça permet de leur donner de la crédibilité sur le plan international’’, a-t-il affirmé.



 



Face au secteur privé ivoirien, le Gouverneur de la BCEAO a insisté sur la nécessité pour les entreprises d’investir en Bourse. Car- dira-t-il ‘’investir en bourse c'est garantir des avantages sur le long terme’’.




Tiémoko Meyliet Koné a réaffirmé la disponibilité de la BCEAO à appuyer les PME de l’espace économique qu’est l’UEMOA. A titre de preuve, il a révélé que le montant du refinancement des  banques par la BCEAO est passé de 723 milliards de F CFA en 2011 à 4700 milliards de F CFA à fin février 2018. Poursuivant, il a indiqué que la BCEAO  a mis en place un fonds exclusivement dédié aux PME.



 



Elisée B.



Source : Abidjan.net

Commentaires