Investissement en Afrique : La Bourse d’Abidjan, première ouest-africaine à signer avec la Bourse de Shanghaï

Photo : Investissement en Afrique : La Bourse d’Abidjan, première ouest-africaine à signer avec la Bourse de Shanghaï

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan est devenue ce jour la première bourse en Afrique de l’Ouest à signer un partenariat avec la Bourse de Shangaï.



La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et la Bourse de Shanghaï (Shanghai Stock Exchange) ont procédé à la signature, ce 15 juin 2017 à Shanghaï, d’un Memorandum of Understanding (MoU) par leurs deux CEO, Monsieur Hongyuan HUANG et Dr. Edoh Kossi AMENOUNVE en présence de Monsieur Pierre Atépa GOUDIABY, PCA de la BRVM.



La BRVM devient ainsi l’une des premières Bourses africaines après The Egyptian Stock Exchange (Juin 2007), The Johannesburg Stock Exchange (Avril 2012) et The Nairobi Stock Exchange (Août 2013), et la première en Afrique de l’Ouest à signer un partenariat avec la Bourse de Shanghaï. La BRVM ouvre ainsi la voie à l’investissement en portefeuille aux investisseurs chinois, notamment les Fonds de pension, les compagnies d’assurance et les banques ainsi que les particuliers sur le marché financier de l’UEMOA



Cet accord porte sur les domaines suivants : (i) le développement du marché actions et de la dette ; (ii) la création de nouveaux produits financiers; (iii) l’amélioration des plateformes de cotation et des outils de surveillance du marché ; (iv) la double cotation ; (v) l’échange d’informations et enfin (vi) le partage d’expériences dans le cadre de l’adoption des normes internationales en matière boursière.



En s’alliant à la Bourse de Shanghaï, la quatrième bourse la plus importante au monde après le New York Stock Exchange (NYSE), le NASDAQ et la Bourse Tokyo, la BRVM entend bénéficier de son expérience, de son avancée technologique et attirer les capitaux chinois vers l’UEMOA à travers les entreprises cotées opérant dans les divers secteurs d’activité notamment les mines. Les États de l’Union et les institutions communautaires pourront également envisager d’émettre des Panda Bonds pour une additionalité des ressources en vue du financement des économies.



La signature de cet accord s’est faite en marge d’un dialogue stratégique qui a réuni autour de la Bourse de Shanghaï, des acteurs du marché financier chinois (banques, courtiers, gestionnaires d’actifs, investisseurs institutionnels et particuliers), des entreprises chinoises opérant en Afrique et des acteurs du marché financier régional de l’UEMOA.



Adam’s Régis SOUAGA avec Sercom

 



Source : Rédaction Politikafrique.info

Commentaires