Electricité : 80% de la mauvaise qualité vient de la fraude

Abidjan – La sous-directrice chargée des consommateurs de l’Autorité nationale de régulation du secteur de l\\\'électricité (ANARE), Bertine Kouadio, a affirmé que 80% de la mauvaise qualité de l’électricité est due à la fraude.

\"Trop de fraude gâche la qualité du produit qu’on reçoit chez nous à la maison. D’où les baisses de tension et les variations constantes.

80% de cette mauvaise qualité viennent de la fraude\", a expliqué Mme Kouadio lors d’une rencontre qui s’est tenue mardi à Bingerville avec les responsables de communautés de quartiers. Ce, dans le cadre de l’exécution des activités de sensibilisation de masse de l’ANARE.

Elle a appelé les populations à se départir de la fraude sur l’électricité qui constitue un risque pour les biens et les personnes.

\"Evitez de modifier le réglage du disjoncteur sans l’autorisation de la CIE\", a-t-elle conseillé.

La sous-directrice chargée des consommateurs présentait les missions et services de l’instance de régulation en vue de leur vulgarisation auprès des populations.

Mme Kouadio a invité les populations à préserver les ouvrages électriques contre les actes de vandalisme, les vols et les occupations anarchiques.

Evoquant les difficultés de fourniture à Bingerville, l’émissaire de l’ANARE a indiqué que la commune dispose d’un seul point d’accès. Ce qui fait qu’en cas de panne, la commune ne peut-être ravitaillée par un autre accès.

A cela, elle a ajouté l’expansion des promotions immobilières autour de la ville. \"La construction de la station d’Abatta devrait régler le problème\", a-t-elle assuré.

Cette séance d’Information, d’éducation et de communication (IEC) à l’endroit des usagers du service public de l’électricité de la localité a porté sur \"La mission de protection des consommateurs d’électricité\\\".


Source : AIP

Commentaires