Infrastructures : le chef de l’Etat a inauguré le nouveau pont de Bouaflé

Photo : Infrastructures : le chef de l’Etat a inauguré le nouveau pont de Bouaflé

Le Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara a inauguré jeudi 15 janvier, le nouveau pont de Bouaflé (centre-ouest de la Côte d’Ivoire), d’un coût de 7 milliards FCFA financés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD ) et l’Etat ivoirien. Arrivé vers 10 h30 minutes en provenance de Yamoussoukro, où il a présidé la veille un conseil des ministres, le Président Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration de cet ouvrage dont la construction a démarré le 22 septembre 2012. D’une longueur de 124 mètres, l’ouvrage édifié sur le fleuve Marahoué représente pour le Chef de l’Etat, un pont stratégique pour la route de l’Ouest qui était jusque-là desservie par un vieux pont ne permettant pas une circulation dans les deux sens. Ce pont était donc devenu inadapté aux enjeux d’une Côte d’Ivoire qui se veut moderne et à la qualité des services publics offerts aux populations, a soutenu l’hôte des populations de la Marahoué. 

Poursuivant, le Chef de l’Etat a fait savoir qu’avec la nouvelle infrastructure, c’est la perspective de l’amélioration du trafic et la réduction des accidents de la circulation qui se profile à l’horizon pour cette grande région productrice de vivriers. Ces vivriers, a-t-il ajouté, pourront dorénavant être facilement écoulés vers les autres régions du pays.

Outre le fait que ce pont constitue désormais un facteur de rapidité dans les échanges économiques et commerciaux au niveau de cette région, le Président Alassane Ouattara a également souligné que ce pont, est un levier de croissance économique au plan local et de « brassage des populations».

Le Président de la République Mais, a précisé que loin d’être un « aboutissement », l’inauguration du nouveau de pont de Bouaflé annonce au contraire d’autres chantiers pour cette région et pour les régions de l’Ouest et du Nord-ouest.

Dans ces régions, des travaux de bitumage de plusieurs axes importants seront lancés au cours de cette année, a-t-il assuré.

Bailleurs de fonds principal de ce projet, qui a permis des travaux de bitumage de 7 kilomètres de voirie urbaine à Bouaflé, la BOAD a par la voix, du représentant de son Secrétaire général, exprimé sa joie d’avoir contribué à la construction de ce pont.

Selon lui, les 7 milliards FCFA décaissés par la Banque porteront à 159 milliards FCFA, le montant de ses investissements dans le domaine des infrastructures en Côte d’Ivoire, soit 28% de son engagement global dans le pays estimés à 571 milliards FCFA essentiellement dans les secteurs de la santé, des infrastructures et du développement rural.

Il a indiqué la volonté de la banque de poursuivre ses investissements dans le pays, conformément à ses nouvelles orientations portant sur le développement des infrastructures, facteur crucial de l’émergence des Etats de l’UEMOA.


Commentaires